Chanteuse, musicienne et poétesse, Alima Hamel mêle ici des pans de son histoire intime à ceux de l’Histoire de son pays d’origine : l’Algérie. C’est dans l’urgence et l’engagement du théâtre qu’elle livre un texte autobiographique puissant pour raconter le traumatisme de son histoire familiale qui croise celui de la guerre civile en Algérie. Elle rend ainsi hommage à ses soeurs délaissées dans la petite
ville montagnarde de Médéa, berceau des massacres de la décennie noire algérienne.

Aurélien Bory signe la mise en scène, imaginant un dispositif original, véritable colonne vertébrale de l’histoire d’Alima Hamel qui l’aide à sinuer dans les méandres de sa mémoire. Elle cherche un sens à cette histoire, mais de sens, dans l’horreur de la tragédie, il n’y en a pas…

La compagnie 111, créée en 2000 à Toulouse par Aurélien Bory, développe un théâtre physique et singulier, à la croisée de plusieurs disciplines.
Son répertoire est largement diffusé sur la scène internationale.

Conception, texte et interprétation : Alima Hamel
Scénographie, mise en scène : Aurélien Bory
Dramaturgie, collaboration artistique : Charlotte Farcet
Composition musicale et sonore : Adrien Maury
Création lumière : Arno Veyrat
Création costumes : Manuela Agnesini
Régie générale : Géraldine Belin
Régie son : Adrien Maury
Régie lumière : Didier Barreau
Régie plateau : Stéphane Chipeaux-Dardé

Production déléguée : Compagnie 111 - Aurélien Bory
Coproduction : Théâtre Sorano - Toulouse
Répétitions et résidences : La nouvelle Digue - Toulouse ; Théâtre Sorano - Toulouse
Un projet soutenu par le Conseil départemental de la Haute-Garonne ; la Région Occitanie.
La compagnie 111 - Aurélien Bory est conventionnée par le ministère de la Culture DRAC Occitanie ; la Région Occitanie et la Ville de Toulouse. Elle reçoit le soutien du Conseil départemental de la Haute-Garonne.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now